L'invité de bleu la rochelle
Fermer
x
Commentaires
Loading...
Laisser un commentaire
Valider

Il est possible de demander une dérogation lorsque l’embouteillage a été exceptionnellement effectué en dehors de l’exploitation vitivinicole ou de la région de production.

La DGCCRF a été sollicitée concernant l’application de l’article 10 du décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 durant la crise sanitaire.

En effet, certains opérateurs connaissent des difficultés concernant la mise en bouteille sur l’exploitation : prestataires de conditionnement indisponibles, pénurie de chauffeurs et salariés pour la mise en œuvre des unités mobiles, problèmes d’approvisionnement en matières sèches…

Certains embouteillages doivent dès lors être effectués en dehors de l’exploitation vitivinicole. Toutefois, sur les étiquettes déjà imprimées figurent les mentions « mis en bouteille à la propriété », « mis en bouteille au château / domaine / clos… » voire « mis en bouteille dans la région de production ».

Compte tenu de ces difficultés, durant la période de confinement officielle et s’agissant des volumes destinés à satisfaire les besoins immédiats du marché, la DGCCRF peut autoriser l’étiquetage des mentions suscitées lorsque l’embouteillage a été exceptionnellement effectué en dehors de l’exploitation vitivinicole ou de la région de production.

Les conditions suivantes doivent être respectées :

  • dérogation limitée à la période de confinement officielle ;
  • l’embouteillage peut être réalisé en l’absence du personnel de l’exploitation vitivinicole ;
  • l’opérateur prévient par mail la DIRECCTE dont il relève, en adressant le formulaire dédié qui permet d’assurer la traçabilité des produits ;
  • toute non-notification à la DIRECCTE constituerait une infraction à la réglementation.

 

Source CNAOC

CONTACT

DIRECCTE Nouvelle-Aquitaine
alpc.polec@direccte.gouv.fr

Aller en haut de la page