L'invité de bleu la rochelle
Fermer
x
Commentaires
Loading...
Laisser un commentaire
Valider

Le « protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 » a été publié lundi 31 août à 21 heures pour une entrée en vigueur au 1er septembre.

 

Le timing témoigne de la complexité de l’application des mêmes mesures de protection pour toutes les entreprises. Des aménagements sont donc prévus permettant aux différentes filières de s’adapter. Nous vous proposons une synthèse concernant la viticulture et les vendanges.

 

MESURES GÉNÉRALES

 

Un référent COVID-19 doit être désigné pour s’assurer de la mise en œuvre des mesures et l’information des salariés. Il peut s’agir du dirigeant.

Une attention particulière doit être portée :

  • A l’information aux travailleurs détachés, aux travailleurs saisonniers ainsi qu’aux intérimaires et titulaires de contrat de courte durée ;
  • Aux salariés à risque (voir le protocole).

 

PORT DU MASQUE

 

Le port du masque grand public est systématique au sein des entreprises dans les lieux collectifs clos. Il est associé au respect d’une distance physique d’au moins un mètre entre les personnes, de l’hygiène des mains, des gestes barrières, ainsi que du nettoyage, de la ventilation, de l’aération des locaux et la gestion des flux de personnes.

Des adaptations à ce principe général pourront être organisées par les entreprises. Elles dépendent du niveau de circulation du virus dans le département d’implantation de l’entreprise. La situation des départements de Charente et de Charente-Maritime le permet.

  • Dans les bureaux individuels

Pour les salariés travaillant seuls dans un bureau (ou une pièce) nominatif, ils n’ont pas à porter le masque dès lors qu’ils se trouvent seuls dans leur bureau.

  • Dans les bureaux partagés ou open space

Un salarié qui est à son poste de travail pourra, enlever temporairement son masque. Il est en exclu de retirer le masque de manière permanente toute la journée.

  • Dans les ateliers / chais

Il est possible de ne pas porter le masque pour les salariés travaillant en ateliers dès lors que les conditions de ventilation / aération fonctionnelles sont conformes à la réglementation, que le nombre de personnes présentes dans la zone de travail est limité, que ces personnes respectent la plus grande distance possible entre elles, y compris dans leurs déplacements, et portent une visière. Les zones à contacts multiples devront être désinfectées (panneaux de commandes, rampes, etc.)

  • Dans les véhicules

La présence de plusieurs salariés dans un véhicule est possible à la condition du port du masque par chacun (grand public ou chirurgical pour les personnes à risque de forme grave), de l’hygiène des mains et de l’existence d’une procédure effective de nettoyage / désinfection régulière du véhicule.

Pour les engins agricoles ou machines à vendanger : prévoir la désinfection et l’aération en cas de changement de conducteur.

  • En extérieur

Pour les travailleurs en extérieur, le port du masque est nécessaire en cas de regroupement ou d’incapacité de respecter la distance d’un mètre entre personnes.

 

Il est par ailleurs mis fin, au 31 août 2020, au dispositif de placements en activité partielle des salariés partageant le domicile d’une personne vulnérable.

 

MASQUES / VISIÈRES

 

Les masques grand public, de préférence réutilisables, couvrant à la fois le nez, la bouche et le menton, doivent répondre aux spécifications de la norme AFNOR S76-001 ou, pour les masques importés, aux spécifications d’organismes de normalisation similaires. Ils sont reconnaissables au logo le spécifiant, qui doit obligatoirement figurer sur leur emballage ou sur leur notice.

ATTENTION

Les visières ne sont pas une alternative au port du masque. Dans les situations où des alternatives au port du masque sont possibles, l’utilisation des visières ne peut être la seule mesure de prévention.

 

 

 

ACHAT GROUPÉ DE MASQUES RÉSERVÉ AUX ADHÉRENTS

L’UGVC organise, pour ses adhérents, un achat groupé de masques à tarifs préférentiels. Commandes en ligne ICI ou renseignements auprès d’Émilie CHAPALAIN : 06 60 36 20 71.

 

Aller en haut de la page