L'invité de bleu la rochelle
Fermer
x
Commentaires
Loading...
Laisser un commentaire
Valider

Les traitements contre la cicadelle de la flavescence dorée débutent. Le premier traitement doit être appliqué dans le périmètre de lutte obligatoire entre le 1er et le 07 juin (du 1er au 14 juin pour les communes en aménagement de lutte). La vigilance s’impose pour ces interventions.

AVANT LE TRAITEMENT

  • Les enherbements fleuris de l’inter-rang et des bordures attirent les pollinisateurs sur les parcelles. Avant l’application d’un traitement insecticide, il est impératif de broyer ou détruire les parties aériennes des fleurs pour préserver les insectes auxiliaires (arrêté du 28 novembre 2003).
  • Si un rucher est placé à proximité des vignes, informez dès que possible l’apiculteur des traitements que vous allez réaliser. Il pourra ainsi déplacer ses colonies si le risque d’exposition des abeilles est trop élevé.

RÉALISATION DU TRAITEMENT

  • Utilisez un insecticide portant une des mentions « abeille », autorisé pendant la floraison mais toujours en dehors de la présence d’abeilles. Attention, cette mention ne veut pas dire que le produit est inoffensif pour les pollinisateurs, sa toxicité est seulement moins élevée, il faut donc l’utiliser avec précaution.
  • Ne traitez qu’en dehors de la présence d’abeilles. Pour cela, observez votre parcelle pour vous assurer de l’absence d’insectes pollinisateurs sur les fleurs du vignoble.
    La période d’activité des abeilles au cours d’une journée dépend des conditions extérieures (luminosité, température, pluie).
    Attention, au mois de juin les pollinisateurs peuvent être actifs sur une plage horaire importante. Privilégiez un traitement le soir quand les butineuses sont rentrées à la ruche.
  • Veillez à respecter scrupuleusement les conditions d’emploi associées à l’usage du produit, qui sont mentionnées sur la brochure technique (ou l’étiquette). Évitez la dérive des produits (force du vent, respect des zones non traitées…) car beaucoup d’abeilles sauvages nichent dans les abords directs des parcelles.
  • Il est interdit de réaliser un mélange comportant un pyréthrinoide avec un fongicide de la famille des triazoles (IDM). L’insecticide doit être appliqué en premier, avec un délai de 24h minimum avant l’application fongicide (arrêté du 07 avril 2010).

 

Source : Bulletin de Santé du Végétal Nouvelle-Aquitaine/édition Charentes
Vigne – N°10 du 26 mai 2020

Aller en haut de la page